skip to Main Content

Protéger et revoir les pratiques en matière de protection des victimes d’actes de violences sexuelle dans les établissements d’enseignement supérieur

Le présent mémoire concerne le projet de loi no 151 visant à prévenir et à combattre les violences à caractère sexuel dans les établissements d’enseignement supérieur et est déposé à la Commission de la culture et de l’éducation dans le cadre de ses auditions sur ce projet de loi. Il présente d’abord le contexte et la problématique. Ensuite, il fait suite à la Stratégie gouvernementale pour prévenir et contrer les violences sexuelles 2016-2021 (Gouvernement du Québec, 2016) de même qu’à la Stratégie d’intervention pour prévenir et contrer les violences sexuelles en enseignement supérieur (Gouvernement du Québec, 2017). Le mémoire propose également diverses recommandations pour bonifier le projet de Loi visant à prévenir et à combattre les violences à caractère sexuel dans les établissements d’enseignement supérieur. En conclusion, il rappelle l’importance d’octroyer un financement suffisant aux établissements d’enseignement supérieur pour mettre en oeuvre les mesures prescrites dans le projet de loi. Citoyenneté Jeunesse aborde ce projet de loi comme un spécialiste jeunesse et non pas comme un spécialiste des institutions ou des établissements d’enseignement supérieur. Ainsi, même si nous ne nous attardons pas sur les détails du fonctionnement interne à l’instar de nos partenaires comme l’Union Étudiante du Québec (UEQ) et la Fédération étudiante collégiale du Québec (FECQ), nous souhaitons apporter notre appui à certaines de leurs recommandations puisqu’elles portent un regard juste du fonctionnement interne des institutions d’enseignement qui seront soumises à la présente loi.

Pour lire le mémoire, cliquez ici : CJ_Mémoire sur les violences à caractère sexuel VF

×Close search
Rechercher